top of page

Dans les coulisses de la création d'IMPACT (Olivier Norek)

Dernière mise à jour : 25 avr.

Découvrez ce qui nous a inspiré dans le célèbre livre d'Olivier Norek, comment nous avons travaillé ensemble sur ce projet avec opeNWave (interview en bas de page)




Le livre


Pour ceux qui ne connaissent pas (encore) le livre d'Olivier Norek, c'est celui-ci :




Avant de parler de ce livre précisément, je dois vous dire que je lis en ce moment tous les livres de cet auteur.

Et si vous voulez en lire un, je vous conseille "Entre Deux Mondes", une véritable claque ! Olivier Norek s'est installé dans la jungle de Calais pour pouvoir ensuite écrire un livre glaçant de vérité.


Pour "IMPACT", qui aborde un sujet complètement différent (l'impact de l'activité humaine sur l'environnement), on retrouve le même souci du détail.

En effet, toutes les données évoquées dans l'histoire reposent sur de véritables articles de presse spécialisée, de comptes-rendus d'associations humanitaires et de revues scientifiques.


Cela donne de la force au récit, et pour ceux qui n'ont pas aimé le livre, un côté "militant écologique".

Ce n'est pas mon avis.


J'ai beaucoup aimé le dilemme moral du héros de l'histoire, Virgil Solal, qui décide d'enlever le PDG du groupe TOTAL pour faire accélérer les mesures en faveur de la planète.

Il a recours à la violence, car c'est la seule chose qui peut faire réagir, mais il sait également que cela nuit au message pacifiste de sa cause...

Tout cela est parfaitement décrit, et on arrive à s'imaginer à la place de ce Virgil, tiraillé par l'envie d'alerter le monde du danger imminent et par le souci d'exemplarité qu'il souhaite adopter pour convaincre.


Citation :

« — Et vous ? Vous êtes d’accord pour protéger un homme à la tête d’une entreprise qui amasse des dizaines de milliards en se foutant complètement du désastre humain qu’il provoque ? Qui est le vrai criminel dans l’histoire ? »


Le projet musical


Ayant déjà collaboré avec Nicolas "opeNWave" pour l'album In Tenebris (inspiré par le livre de Maxime Chattam), je lui ai d'abord parlé du livre et des première idées musicales qui m'étaient venues à l'esprit en lisant.


Ayant fait maintenant pas mal d'adaptations musicales de livres, désormais il m'arrive souvent de "penser la musique" en lisant certains passages, comme si la bande-son était déjà présente...


Et pour ce livre, IMPACT, auquel je pensais tout au long de la journée, cela m'a inspiré non pas une seul, mais plusieurs morceaux qui pourraient raconter plusieurs chapitres de cette histoire.


Nicolas m'a dit qu'il allait le lire lui aussi, et qu'il était très motivé par ce nouveau projet de "bande originale du Livre".


Les morceaux





Nous allons présenter l'idée qui est derrière la création de chaque morceau de l'album, plus pour nous en rappeler que pour véritablement expliquer aux quelques lecteurs de ce blog ce qu'ils doivent comprendre à l'écoute des morceaux.


Greenwar


C'est le premier morceau que j'ai composé, et le premier single, sorti le 15 février 2024.

Assez complet, il donne surtout le diapason pour l'ambiance générale de l'album : une soundtrack mêlant sons électroniques et musique classique contemporaine.

Les chœurs sont mystérieux tout en se voulant esthétiques, le but étant de donner une couleur glaciale à l'ensemble.



Pour ce morceau, Nicolas n'a pas ajouté d'éléments supplémentaires. On a trouvé qu'il était suffisamment étoffé ainsi.


Peu après la sortie, Olivier Norek a commenté notre vidéo !



Non seulement c'est un super écrivain, mais en plus il est très sympa !!


Si vous voulez voir la vidéo, c'est ici :



Stillborn


Morceau composé par Nicolas, qui met en scène cette même ambiance glaciale, qui annonce parfaitement l'"IMPACT" qui se profile à l'horizon.

Beaucoup d'éléments, des instruments qui sont presque des percussions tellement les notes se succèdent et décrivent une sorte de spirale infernale.

Cela fait référence au début du livre, à la mort de l'enfant, son cœur qui s'arrête...

Cet événement est un déclencheur dans l'histoire, comme dans cet album.

J'ai ajouté des cordes elles aussi plutôt froides en couleur, pour évoquer le futur crescendo réalisé pour le morceau Impact...


Le Calme avant la Tempête


Bon, le titre est volontairement simple et explicite.

Autant Stillborn est super intéressant musicalement et artistiquement, autant on savait Nicolas et moi qu'il serait "implaylistable".

Or, de nos jours, les playlists sont les outils incontournables pour la visibilité des artistes...


C'est pourquoi il nous fallait un morceau plus "classique", qui pourrait s'intégrer à quelques playlists de lecture en musique.


Si nous devions représenter en musique l'accélération de l'activité humaine conduisant au chaos (première idée musicale que nous avions partagée Nicolas et moi au début du projet), nous devions également décrire ce paradis que l'Homme s'apprêtait à détruire.


Même si la musique composée est différente, j'ai repensé à cette célèbre scène de "Soleil Vert", quand le papa du héros joué par Charlton Heston se rend dans une espèce de clinique dans laquelle on peut venir finir ses jours.

Le vieil homme fait le vœu d'avoir des images de la nature telle qu'il l'a connue et telle qu'elle n'existe plus, le tout accompagné de la magnifique mélodie d'"Au Matin"... (Peer Gynt, d'Edvard Grieg)



J'imaginais une musique à la fois mélancolique, triste tout en étant puissante, comme un hommage aux beautés de la nature...

Nicolas a ajouté des éléments qui soulignent et ornementent la lente mélodie, cette suite d'accords assez magistrale, mais laissant quelques silences pour "respirer" entre deux notes...



L'idée d'une version avec sons de la nature a très rapidement émergé, là encore pour pouvoir intégrer quelques playlists mais aussi parce que c'était cohérent avec le thème de l'album.

Et cette version est placée en toute fin d'album, pour accentuer l'effet nostalgique recherché (comme dans le film Soleil Vert : pleurer et admirer ce qu'on a perdu).



Sea Shepherd


Inutile de présenter ici la célèbre organisation, dont il est fait mention dans le livre d'Olivier Norek.

Nous avons trouvé que cela ferait une étape intéressante avant le fameux crescendo.

Plus de rythme, davantage de nuances, et les chœurs qui reviennent mais de façon plus dramatique, ajoutant une impression d'événement inéluctable, que même les meilleures volontés ne peuvent empêcher...


Arriel


Celui-là aussi, c'est d'abord la création de Nicolas.

A la première écoute j'ai adoré. L'ambiance, le sound design, toutes ces nappes qui s'entremêlent, dans tout le spectre audio. Les graves sont d'une beauté quand ils arrivent !

Cela m'a fait la même impression pour Coney Island, qu'on avait eu le bonheur de voir ajouté à 3 playlists éditoriales sur Spotify.




Je souhaite la même réussite à ce titre, qui a une grande importance avant l'Impact.

Il le prépare, par les vagues de sons ambient et les percussions qui annoncent le crescendo.


Impact


Le morceau clé de l'album, évidemment, puisqu'il est éponyme.

C'était, je l'ai dit, notre première idée ; faire un long et puissant crescendo qui symbolise cette course inéluctable vers le chaos.

Une idée artistique partagée par nous deux dès le début du projet.

Tout s'est construit autour de cette idée, même si ça a été le dernier morceau composé.


Je dois avouer que Nicolas a parfaitement rendu cette idée de chaos que j'avais imaginé.

Mais après le chaos, ce n'est pas fini.


Si l'Homme devait provoquer une catastrophe naturelle majeure, il en serait la première victime. La planète, elle, s'en remettrait. Cela prendrait des milliers d'années, peut-être même des millions, mais elle survivra, ainsi qu'une poignée d'individus sûrement.


Voilà pourquoi l'on peut entendre des sons perdurer au-delà du fracas orchestral, puis s'éteindre dans une atmosphère déchirée.


Le Calme avant la Tempête (Sons de la Nature)


Comme je l'ai expliqué plus haut, cette version reprend exactement le thème exposé précédemment, mais avec des sons de la nature (enregistrés par nous-mêmes).

Retour en arrière sur le seul thème mélodique de l'album, accompagné de cette nature perdue et déjà regrettée.


Les ajouts dans des playlists + Marketing


Notre ami le talentueux Patrick Zelinski a ajouté "Greenwar" dans sa playlist "The Zone of Interest" :



J'ai ajouté à ma playlist "Thriller Reading", évidemment :




On peut retrouver "Greenwar" dans cette belle playlist aussi :


L'avantage de créer un morceau avec des sons de la nature nous permet de l'ajouter dans des playlists plus "ambient" :



Interview : opeNWave


Voilà une occasion de faire connaissance avec Nicolas, plutôt discret sur les réseaux, qui se livre (un peu) plus dans cette petite interview.



1. Une petite présentation pour ceux qui ne te connaissent pas?

Nicolas, musicien du Nord de la France.


2. Depuis quand fais-tu de la musique? Et de la composition?

Je fais de la musique depuis mes 6 ans et j'ai commencé à essayer de composer des musiquettes vers 12 ans.


3. Présente-nous tes projets musicaux (profils si tu le souhaites aussi), ce que tu préfères composer.

Mes principaux projets sont opeNWave pour la musique ambient voire expérimentale et Orbius pour la musique de relaxation associée à des sons de la nature que j'enregistre moi-même autour de moi ou pendant des voyages.


4. Quel est ton propre morceau préféré? Pourquoi?

5. Et ton morceau que tu aimes le moins, ou que tu n'arrives plus à écouter?

Je n'ai pas vraiment de classement personnel dans mes morceaux. Ils ont tous une raison d'exister et ils sont tous une trace de mon état d'esprit à une certaine époque et de mon évolution en tant que musicien. Je les réécoute tous avec plaisir et parfois, certains passages arrivent à me surprendre ! "Panjshir" gardera toutefois une place spéciale car il symbolise des gros changements dans ma vie !


6. Qu'est-ce qui est le plus difficile pour un artiste aujourd'hui?

Je pense que c'est la même chose depuis des siècles : créer !


7. Quels artistes indépendants écoutes-tu avec plaisir ?

Tous ceux qui sont dans la sphère artistique de David SYLVIAN. 





8. As-tu des objectifs (à court ou à long terme) pour tes projets musicaux?

Prendre du plaisir à faire de la musique en espérant en donner à ceux qui l'écoutent !


9. La playlist que tu écoutes le plus?

Ma playlist perso 😉


10. A part Impact, quelle est ton actualité musicale?

Des collaborations très enrichissantes avec des artistes exceptionnels et des compositions que je vais continuer à publier régulièrement. 


11. Si tu veux ajouter une autre question...

Juste te remercier sincèrement pour ta confiance en me proposant ces beaux projets !


De rien, merci à toi Nicolas pour tes réponses !

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page