top of page

Dans les coulisses de la création de l'album Maléfices

Dernière mise à jour : 7 avr. 2023

Après l'Ame du Mal (2021), et In Tenebris (2022), le troisième et dernier album inspiré par l’œuvre de Maxime Chattam sort le vendredi 24 mars 2023.


Les Origines du projet

Tout a commencé par la lecture du Signal, écrit aussi par Maxime Chattam. En préface, il donne aux lecteurs le titre des musiques qu'il a écoutées pendant l'écriture du livre.

J'ai lu en suivant ses conseils, avec ces musiques en fond sonore.

L'expérience a été impressionnante, mais j'avais tendance à me laisser happer par la musique et je me surprenais à relire plusieurs fois le même paragraphe, sans réussir à me concentrer...


Néanmoins, cette alliance musique - lecture m'a beaucoup plu, et l'ambiance dans le livre m'a inspiré une espèce de bande-son, comme s'il existait une série pour laquelle il fallait composer une musique originale.



Quelques titres ressortent de cet album, mais il n'y a pas d'unité entre les morceaux ; on passe de la musique orchestrale (Bande-Annonce, épilogue) à la musique électro (Mahingan Falls, Martha Callisper) ou encore expérimentale (A l'intérieur de l'antenne, Jenifael Achak).

2. L’Âme du Mal


L’Âme du Mal est le premier tome de la Trilogie du Mal.

Pour cet album, j'ai essayé, puisque je testais mes propres musiques en lisant les livres de Maxime, de composer des musiques minimalistes, qui pourraient accompagner la lecture, sans déranger le lecteur (avec quelques passages pour le faire sursauter quand même ^^)

Et ça a été beaucoup mieux : la musique était une sorte de bande-son pour mettre dans l'ambiance, avant, pendant ou après la lecture, avec des sons de pluie, d'orage...




3. In Tenebris

Pour In Tenebris, la nouveauté c'était les collaborations. Et une ambiance encore plus tournée vers le dark ambient : pas ou peu de mélodie, des nappes pesantes, flirtant avec le sound design parfois.



Les retours des lecteurs ont été très instructifs : beaucoup ont dit que c'était bien une musique qui permettait de lire sans être déconcentré dans la lecture.




4. Maléfices

Dès le début du projet, je savais que je voulais à nouveau travailler en collaboration avec d'autres artistes.

J'avais adoré le travail réalisé sur In Tenebris, découvrant avec jubilation mes morceaux transformés, améliorés, métamorphosés par le talent et l'imagination d'artistes que j'admire.

Et j'avais déjà en tête le nom des artistes à qui j'allais proposer le projet.

Tous ont dit oui !


C'est donc 8 artistes qui ont collaboré sur cet album, sur un total de 14 titres.


Cet album sort sous mon profil "Raphael Beaudon" et non plus "Raf21", pour lequel je réserve désormais les sorties de musique d'ambiance relaxante (et on ne peut pas dire que Maléfices soit de la musique relaxante !)



J'ai contacté tous les artistes quasiment en même temps, dès le début du projet.

Edoardo Gastaldi : NeoSeta

Je ne sais pas si vous connaissez Edoardo Gastaldi, mais si ce n'est pas le cas, vous devriez !

Non seulement c'est un homme gentil, généreux, altruiste, mais c'est également un fantastique créateur d'ambiances et de mélodies !

Il a tout de suite été emballé par le projet, avec l'enthousiasme qui le caractérise.

Il a tout de suite compris ce que j'attendais comme ajouts sur la base de morceau que je lui avais envoyée. Cela donne un résultat parfait, avec des nappes qui se fondent dans l'ambiance sombre de la musique.

NeoSeta est un laboratoire mystérieux qui cherche à développer la soie d'araignée synthétique. Joshua enquête là-bas et soupçonne quelques employés qui pourraient être des suspects dans l'affaire en cours...

J'adore le résultat final et j'espère que vous aussi ! C'est à la fois "ambient" et "cinématique". Voici ce qu'a écrit Edoardo sur sa collaboration au projet :

«When I first received Raphael's draft of 'NeoSeta', the music already sounded rich, well-crafted and leading to a definite range of feelings and moods.

Instead of intensively adding instruments to the splendid part created by Raphael himself, the best option turned out to be opting for complimentary additions.

As a result of such a thought, adding small background details in selected sections of the soundtrack ended up being my go-to workflow.

The main elements I decided to create for 'NeoSeta' are atmospheric vocal-like pads and processed strings sounds, which though can hardly be recognized because of the well mixed multi-layer soundtrack.»


Traduction :

«Lorsque j'ai reçu pour la première fois le brouillon de 'NeoSeta' de Raphael, la musique sonnait déjà riche, bien conçue et apportait une gamme bien précise de sentiments et d'humeurs.

Au lieu d'ajouter intensivement des instruments à la splendide partie créée par Raphaël lui-même, la meilleure option a été d'opter pour des ajouts complémentaires.

À la suite d'une telle réflexion, l'ajout de petits détails d'arrière-plan dans des sections sélectionnées de la bande sonore a fini par être ma méthode de travail de prédilection.

Les principaux éléments que j'ai décidé de créer pour 'NeoSeta' sont des pads atmosphériques de type vocal et des sons de cordes traités, qui sont cependant difficilement reconnaissables en raison de la bande sonore multicouche bien mixée.»



LexX SGM : Atrax Robustus


Atrax Robustus est une espèce d'araignée, dangereuse pour l'Homme, qui apparaît dans le livre de Maxime Chattam.

Comme vous le voyez, on peut facilement faire des cauchemars rien qu'à l'imaginer se cacher dans nos chaussons....


LexX SGM a lui aussi tout de suite compris le travail de composition nécessaire, bien que ce ne soit pas du tout évident pour un artiste de se fondre dans le projet d'un autre.

Le morceau est comme une longue et lente montée de tension et de suspense, comme si la mygale était juste à côté de nous, tapie dans l'ombre, prête à nous mordre... Les instruments tournent autour de nous, se rapprochent puis s'éloignent... LexX a fait un véritable travail d'orfèvre avec tous ces sons différents qui enrichissent l'atmosphère pesante et oppressante. Il faut dire que le piège dans ce genre de musiques, c'est d'obtenir un morceau plat, monotone et donc ennuyant. Ici, ce n'est pas le cas, bien au contraire ! Les notes sont tenues, longues, mais toujours vivantes, en mouvement : c'est cela qui donne cette impression d'alerte continue à l'écoute du morceau. Ce qu'en dit Alexis Limeri (LexX GSM) :

"Pour cette collaboration, je me suis beaucoup challengé. C'est une nouvelle façon de créer une piste pour moi.

Au début, parce que Raphaël avait déjà trouvé le titre, je voulais savoir ce qu'était une "Atrax Robustus". J'ai donc commencé des recherches et j'ai trouvé que c'est une araignée que l'on peut trouver en Australie et qui est vraiment venimeuse et mortelle pour les humains. Je ne dis pas que c'est une "mauvaise araignée"... c'est juste des faits... Quoi qu'il en soit...


Cette araignée vit dans des habitats humides, y compris sous les bûches et le feuillage. C'est pourquoi j'ai choisi d'ajouter à la collaboration de Raphael des sons de la nature.


Pour l'intro, j'ai utilisé des sons "venteux" pour donner du mystère comme si vous étiez dans une grosse brume. Je m'imagine dans une forêt près d'une entrée de grotte et au bord de la mer. J'ai ajouté le son des vagues de la mer + des grenouilles que j'ai enregistrées il y a 5 ans en Martinique. Je voulais que ces sons soient très subtils pour créer cette « distance » avec les mélodies.


J'ai aussi ajouté un son de pluie que j'ai enregistré il y a environ 8 ans à Villejuif, en France. Parce que c'est dans une ville, j'ai dû trouver un moyen de le mélanger en donnant plus de présence pour que nous puissions entendre la pluie de plus près. Comme ça, on dirait que les gouttes d'eau viennent de l'intérieur de la grotte, c'est pourquoi elles ont cette résonance.


Et enfin…. J'y ai ajouté ma touche personnelle… la guitare. J'ai utilisé mon Vox StompLab2 (pédale de guitare) et j'ai mis un peu de delay et beaucoup de reverb pour donner ce son métallique, presque comme un violoncelle parfois. J'ai utilisé la guitare plus à des fins d'appui aux mélodies originales et en ajoutant un peu de tension. J'ai joué chaque note en commençant bas et en augmentant le volume à chaque fois, presque comme un son de lap steel."




Philippe Deschamps : le Mystère de la Soie

Philippe Deschamps est un spécialiste de la musique ambient (mais aussi néo-classique). C'est en écoutant son morceau "Unanswered Strings" que j'ai pensé à lui pour le projet Maléfices.

"J’ai travaillé en finesse, pour préserver le morceau d’origine qui est déjà assez complet, mais aussi pour lui apporter de la profondeur et du mystère."

Philippe Deschamps


Et quand on écoute le résultat, c'est exactement ça.



Réussir à "préserver le morceau d'origine" tout en y ajoutant sa patte n'est pas facile du tout. J'étais certain du talent des artistes que j'ai contactés mais leur travail est allé au-delà de mes espérances. Je suis tellement reconnaissant et admiratif !

L'album Maléfices est d'une richesse remarquable !

Et évidemment, je n'aurais jamais pu atteindre un tel résultat tout seul !


Voilà ce qu'ajoute Philippe sur le processus de création du morceau :


"Cette expérience a commencé quand Raphaël m’a envoyé une maquette déjà parfaitement structurée. Un morceau, devrais-je dire, dont je n’allais pas retoucher la durée. J’ai commencé à l’écouter plusieurs fois, en laissant passer quelques jours entre chaque écoute. Puis j’ai arrêté de l’écouter, j’ai laissé ma mémoire le reconstituer. Il y avait assez de place alors pour que des fantômes puissent s’inviter, avec à leur suite des hallucinations auditives. En y repensant, j’entendais du vent qui soufflait, comme un voile posé sur le morceau, comme un tissu étouffant les sons. Mais le son cherchait à sortir, à se faire entendre, à déchirer la soie par une note très aigüe.

Quand j’ai commencé à travailler sur ce qui allait devenir notre morceau, j’ai appliqué toutes ces idées, puis j’ai imaginé que chaque note devrait avoir son double fantomatique, ce qui allait enrichir énormément l’harmonie de la composition, en utilisant des delays et de la synthèse granulaire ( afin d’expérimenter la matière sonore en voyageant dans sa durée). Enfin j’ai terminé en ajoutant des cordes de violons et de violoncelles qui tiennent infiniment les notes de leur accord irrésolu, afin de maintenir la tension jusqu’à la fin du morceau. La suite de cette histoire, que nous avons tissée à quatre mains avec Raphaël, vous la découvrirez en écoutant le morceau. Le Mystère de la Soie est ma première collaboration, je suis très heureux des échanges que nous avons eus avec Raphaël. Tout a été simple et joyeux. Merci à Raphaël de m’avoir proposé cette ténébreuse aventure."





Raphael Sommer : La Chose



Raphael Sommer est un extraordinaire compositeur de musique de film. Sa technique d'orchestration est impressionnante. Jugez par vous-mêmes :


Son premier envoi était une composition extraordinaire, épique, virtuose ! Un peu trop pour cet album de musique d'ambiance sombre. Et Raphael a pris en compte mon retour, mes explications pour retravailler (alors que ça avait dû lui prendre beaucoup de temps à composer !) et me renvoyer un autre extrait, cette fois davantage dans l'esprit. Cette anecdote montre toutes les qualités humaines et artistiques que possède Raphael : remise en question, travail, persévérance, écoute...

Merci et bravo Raphael !


Voici ce qu'il m'a envoyé pour parler du travail réalisé ensemble :

"Travailler avec Raphaël était très intéressant. Sur la base de sa première ébauche, j'ai commencé à tisser dans mon propre style. Ce fut une coopération agréable et bien organisée. J'espère d'autres collaborations !" "La Chose" est le surnom du meurtrier dans le livre, et ce morceau est donc le plus spectaculaire, le plus intense de l'album.


Igor Ferreira : Dans les couloirs du Manoir


Le premier morceau que j'ai envoyé à Igor était "L'Asile des Oubliés", ou en tout cas la version "brouillon" de ce morceau.

Igor n'osait pas me dire qu'il n'était pas inspiré par cette musique à enrichir. Et quand je l'ai réécoutée, c'est vrai que c'était très difficile à faire, car le morceau était déjà presque "complet". Il n'y avait pas beaucoup de place pour d'autres instruments, d'autres mélodies...

J'ai donc renvoyé une base de morceau à Igor qui a pu facilement ajouter ses enregistrements de violon Darco et de piano UnaCorda.

Quand j'ai écouté pour la première fois le résultat, quelle claque ! La chair de poule tout le morceau. Tellement d'intensité, de délicatesse dans les attaques et les notes tenues... Magique !

On s'est mis d'accord sur quelques détails de réglages, j'ai ajouté 3 sons de percussions que je voulais vraiment "éloignés" dans le champ audio, et c'était parfait !


J'ai alors repris moi-même le morceau "L'Asile des Oubliés" en ajoutant quelques chœurs en fin de morceau et des notes de violon par-dessus la section des cordes.





Justin Robinson : Theraphosa Blondi


"L'Araignée Goliath", et on comprend bien pourquoi avec la photo ci-contre...


J'ai connu Justin en lui envoyant mes morceaux (pour In Tenebris notamment). Il a souvent placé mes musiques dans sa playlist "Horror Sounds".



J'ai ensuite écouté ses compositions, son univers, et j'ai évidemment été séduit, comme si je retrouvais un univers très familier...


Alors quand Justin a accepté ma proposition de collaborer sur mon nouvel album, j'étais trop heureux ! Il est un des artistes les plus représentatifs du genre "horror soundtrack" !


Il m'a envoyé plusieurs stems, en me disant "utilise ce que tu veux", mais tous les stems étaient pertinents, cohérents, glaçants ! J'ai donc tout gardé, et on peut entendre des voix, des soupirs, des craquements style ASMR, tout près du micro... Immersif et efficace ! On se retrouve noyé au milieu de tous ces sons, comme pris dans la toile de l'Araignée Goliath !





opeNWave : Les Fantômes du Passé


openNWave est le seul artiste sur le projet Maléfices avec qui j'ai déjà collaboré.

C'était pour l'album précédent, In Ténébris, et le morceau "Coney Island" créé avait eu les honneurs d'être ajouté à plusieurs playlists éditoriales, dont la playlist "Ambiente".





Plus récemment, Coney Island a été ajouté à la playlist best of Ambiente 2022 (100 titres uniquement) !



Là, le travail a été différent, avec un morceau plus marqué "violons torturés".

Nicolas (opeNWave) a fait des choix artistiques forts qui donnent une incroyable dimension au morceau (percussions, voix en fonds sonore, éléments variés...) Il s'en passe des choses dans la tête de Joshua !

Car, les "fantômes du Passé", ce sont les cicatrices, les souvenirs laissés par la précédente enquête de Joshua sur celui qu'on appelait "le Fantôme de Portland". Il fallait donc représenter l'esprit tourmenté du personnage dans ce dernier tome, et l'idée des voix est géniale de la part de Nicolas !




Amir Hossein Bazhrang : La Ferme


Amir a été le dernier à travailler sur son morceau, car il avait des examens à passer fin janvier.

Là aussi, le premier envoi a été le bon. Exactement dans le "mood" de l'album, avec des sons qui s'intègrent parfaitement à la composition initiale et qui l'enrichissent par des ambiances plus détaillées, apportant plus de profondeur aux violons grâce aux ajouts électro / ambient / FX.




Conclusion

Un an après "In Tenebris", je savais que je voulais retravailler en collaboration.

Et en un an, j'avais des idées bien précises des personnes à qui je voulais proposer le projet.

Au final, c'est de mon point de vue une réussite totale ! Je suis très fier du résultat final (que je n'aurais pas pu obtenir seul) et c'est certainement mon album le plus abouti, le plus cohérent également en termes de choix artistique et d'ambiance restituée.

Plus orchestral, tout en restant ambient, dark et "soundtrack".

Je termine ainsi un projet de 3 albums, inspirés par les 3 livres de la Trilogie du Mal de Maxime Chattam.


Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à écouter le podcast consacré aux coulisses de création de cet album :




Bonne écoute et merci à Maxime Chattam pour cette source d'inspiration, et à mes amis artistes pour leur remarquable contribution au projet !

Pour finir, vous pouvez écouter les nouvelles musiques dans cette playlist spéciale pour lire en musique des thrillers, ou juste pour plonger dans une ambiance sombre et inquiétante...




Posts récents

Voir tout

Hozzászólások


bottom of page